Contre les rŽformes Bayrou-Allgre,
Pour une universitŽ publique de qualitŽ ouverte ˆ tous,
la lutte doit continuerÊ!

Depuis de nombreuses annŽes, quels que soient les gouvernements, l'UniversitŽ est victime d'une mme logique: casse du service public, dŽsengagement financier de l'Etat, rŽgionalisation, soumission croissante aux intŽrts ˆ court terme des entreprises, remise en cause du contenu scientifique des enseignements (a cožte cher et, de leur point de vue, a ne rapporte rien).

Cette politique de casse s'est brutalement accŽlŽrŽe avec la rŽforme annoncŽe par Bayrou en fŽvrier 1997, appliquŽe par Allgre depuis, complŽtŽe par toutes les mesures et projets qu'on peut regrouper sous l'expression "rŽformes Allgre", dont l'essentiel Žtait dans le rapport Attali de juin 1998.

Dans ce contexte, la lutte contre ces rŽformes a Žvidemment ŽtŽ, et reste, notre prioritŽ en tant que syndicat Žtudiant.

Nous avons en particulier appelŽ auxl grandes manifs de l'Education nationale contre Allgre celle 20 mars 1999 , o nous avons ŽtŽ plus de 60 000 ˆ rŽclamer sa dŽmission, celles du 16 mars et du 29 mars 2000 , qui l'ont obtenue. La lutte continue pour que les rŽformes suivent le chemin de leur auteur...

Nous faisons le point sur cette lutte ˆ l'occasion des cha”nes d'inscription de juillet 2000, dans notre guide de l'Etudiant de Paris IV:
Allgre est parti, ses rŽformes doivent le suivre
Semestrialisation, chronique d'un dŽsastre annoncŽ
Licence professionnelle, l'Arnaque du Troisime milŽnaire
Sauvons le CAPES et l'AgrŽgation
et dans le numŽro 15 de Trait d'Union.

Vous trouverez une analyse plus ancienne mais plus dŽtaillŽe de la politique de casse de l'UniversitŽ publique et des moyens de lutter contre dans les textes adoptŽs par notre congrs d'AGE en mars 1999, DŽfendre la qualitŽ de nos Žtudes et Les moyens de la riposte Vous trouverez ci-dessous, rŽpartis entre trois thmes, l'ensemble des textes que nous avons publiŽs auparavant.

Contre la rŽforme Bayrou-Allgre

Contre la rŽforme Bayrou, nous avons d'abord dŽnoncŽ les dangers de la rŽorientation et l'imposture de la mŽthodologie dans les Žditions successives de notre guide. Nous avons adoptŽ en avril 1998 un texte d'analyse sur les stages, repris par le guide de cete anŽe lˆ, Stages: dŽnonons le marchŽ de dupes !.

Quand Allgre a imposŽ la semestrialisation ˆ notre UniversitŽ, nous avons rŽagi dasns les conseils et dans Trait d'Union de dŽcembre 1999: Semestrialisation: l'ouragan Bayrou-Attali arrive sur Paris IV, texte mis ˆ jour dans le guide 1999/2000, puis celui de cette annŽe par l'indication de ce que nous avions obtenu et de ce qui restait ˆ obtenir.

Nous avons lancŽ ˆ la rentrŽe avec un tract intitulŽ La rentrŽe de toutes les catastrophes ?, une campagne contre les effets de la semestrialisation sur la capitalisation des acquis et les conditions d'examen, dont le bilan a ŽtŽ fait dans Trait d'Union numŽro 9: Contre la rŽforme Bayrou Allgre, une victoire qui en appelle d'autres et La rŽforme Bayrou-Allgre abrogŽe ˆ Paris IV ?

Une analyse des consŽquences de la rŽforme sur les examens et nos revendications ˆ ce sujet ont ŽtŽ donnŽes dans le numŽro 10: Examens: la grande pagaille qui prŽpare le grand dŽsastre

Contre la baisse des postes au concours

Nous avons ds l'origine, et jusqu'au lancement de notre pŽtition Sauvons le CAPES et l'AgrŽgation fait le lien entre la politique gŽnŽrale du ministreet la baisse du nombre de postes aux CAPES et agrŽgations, question sur laquelle nous sommes restŽs constamment mobilisŽs depuis fŽvrier 1997, comme vous le montreront les textes suivants:


Juillet 1998: Menace sur les concours... et sur l'enseignement secondaire guide 1998
Octobre 1998: CAPES-Agreg, une question qui concerne tout le monde
T-U 4
Novembre1998 : CAPES/Agreg: de pire en pire !T-U 5
Novembre 1998: Le Trait d'Union spŽcial CAPES/Agreg
Janvier 1999: Contre la baisse des postes aux CAPES et AgrŽgations T-U 6
Juillet 1999: Postes aux concours:une baisse continue et significativeguide 1999
FŽvrier 2000: Les rŽformes Bayrou-Allgre visent prioritairement le CAPES et l'AgrŽgation. RŽagissez avec nous ! T-U 11

Contre le rapport Attali et les rŽformes Allgre

Nous avions analysŽ ds sa publication les dangers du rapport Attali, dans notre guide de juillet 1998. Aussi avons-nous participŽ ˆ la mobilisation contre ce rapport ˆ l'automne, qui a ŽtŽ soutenue par un communiquŽ du collectif national de l'UNEF (6 dŽcembre 1998). L'Žditorial de T-U 5, Trop, c'est trop !, appelait ˆ cette mobilisation. Nous avons ensuite soutenu la grve des Žtudiants de Tolbiac ˆ la mi-dŽcembre (notre appel). Paris IV Žtait reprŽsentŽ ˆ la coordination nationale qui s'est tenue le 19 dŽcembre ˆ Rouen (L'appel qu'elle a votŽ).

C'est sur notre participation ˆ ce mouvement que nous avons axŽ notre plate-forme pour les Žlections aux conseils centraux de Paris IV (Contre la casse de l'UniversitŽ publique, de rŽforme Bayrou en rapport Attali et Agir contre la logique de casse de l'UniversitŽ publique ! ), que nous avons gagnŽes pour la premire fois.

En fŽvrier l'Žditorial de T-U 7, Contre les rŽformes Allgre: aprs les Žlections, la mobilisation, tirait les leons de ce mouvement et appelait ˆ le poursuivre.

Une synthse Žtait donnŽe dans notre Guide de juillet 1999, Contre les rŽformes Allgre, pour l'UnversitŽ publique.

Nous avons ebsuite pris position sur les deux dernires mesures d'Allgre, le mastaire et la licence professionnelle, dans Trait d'Union:
Vous avez aimŽ la rŽforme Bayrou-Allgre ? Vous adorerez la rŽforme Allgre-Attali ! T-U 9, p. 4
Licence professionnelle:T-U 10, p. 4
Les textes publiŽs par nous ˆ l'occasion des Žlections d'UFR du 22 fŽvrier faisaient le point sur les rŽformes et notre lutte contre elles<, juste avant le grand mouvement de l'Education nationale qui a obtenu le retrait de l'odieux ministre, mais pas encore celui de ses rŽformes et de celles de son prŽdŽcesseur.