Trait d'Union, le matériel de propagande, les documents internes de l’UNEF Paris IV

Nous regroupons dans cette rubrique, qui Žtait de 1999 ˆ 2001 consacrŽe ˆ notre journal Trait d'Union (voir sa prŽsentation ci-dessous), tous les documents que nous avons sur l'UNEF Paris IV, en PDF, avec une nouvelle prŽsentation en septembre 2020.

Tout ce que nous avons d'avant la crŽation du site web est ˆ la page 1991/98. Pour la suite, ˆ partir de la rentrŽe 98, le matŽriel de propagande est classŽ par annŽes, une autre page Žtant consacrŽe aux textes internes. Enfin, la page Aprs 2000 reprend les contenus successifŽs du site ˆ partir de la rentrŽe 2001, avec les (vaines) tentatives de crŽer l'UNEF RŽsistance syndicale ˆ Paris IV. L'accs ˆ ces pages est donnŽ par les boutons rouges sur fond noir ci-dessous. Le dernier reprend la page telle qu'elle Žtait en dŽcembre 2000 avec la version HTML du journal.

Nous espérons bien sûr pouvoir enrichir ces archives, que ceux de nos lecteurs qui auraient en leur possession des documents manquant ici, sous forme informatique ou sur papier, voudront bien nous les communiquer (contact: cetaitlunefparis4@unef.org pour ce qui concerne Paris IV, cetaitlunef@unef.org pour tout ce qui concerne l’UNEF ailleurs).

* * *

Trait d'Union a été le principal vecteur de propagande de l’UNEF Paris IV dans sa dernière période. Le choix de doter l’AGE d’un bulletin à parution régulière a été une des dernières décisions de la direction Sophie Metzner / Philippe Lieutaud fin 98, appliquée par la direction P. Lieutaud / E. Lyasse à partir de janvier 1999. Après une période de rodage, le journal a trouvé sa forme définitive au numéro 4 en octobre 1999 et l’a gardée jusqu’au numéro 18 de décembre 2000 (le total est supérieur à 18, car il y eut de nombreux numéros spéciaux).

Trait d'Union était distribué à l’entrée des différents sites et, dans les moments de prospérité, des principaux amphis. Après la période de rodage, son tirage a varié, approximativement (nous n’avons rien noté à ce sujet) entre 1500 et 3000 exemplaires.

Le journal était d’abord imprimé sur papier A3, plié pour obtenir un quatre-pages A4. À partir du numéro 11, nous passâmes au format A4, avec l’idée de faire un journal plus petit paraissant plus souvent (également parce que le BN de la rue Pailleron devenait de moins en moins accueillant pour nous, et que les solutions de repli que nous avions ne disposaient pas de duplicopieurs A3). Il était monochrome, le numéro spécial des chaînes d’inscription de 1998 faisant seul exception, avec une tentative de bichromie rouge-noir (le résultat était joli, mais l’idée fut abandonnée comme incompatible avec les conditions d’urgence dans lesquelles nous imprimions le journal). Signalons aussi que certains numéros de l’automne 98 furent imprimés en rouge, non par choix esthétique ou idéologique, mais en raison d’une pénurie d’encre noire au BN (les PDF sont ici en noir comme les autres, car faits à partir des fichiers d’origine).

Le sous-titre était d’abord " Le journal mensuel de l’UNEF Paris IV ". Il devint à partir du numéro 4 " Le journal mensuel de l’UNEF Paris IV (AGEPS) " quand nous choisîmes d’afficher ce nom (non statutaire, d’ailleurs, mais imité des vieilles AGE de l’UNEF) pour souligner le caractère local de notre action, puis la mention " mensuel " disparut dans le numéro 12, quand nous avions l’ambition de le sortir à un rythme plus élevé. Enfin, à partir du numéro 15 de juillet 2000, Trait d'Union fut " Le journal de l’UNEF Paris IV (AGEPS) et de l’UNEM ". Notre alliance avec l’UNEM (Union nationale des Étudiants du Maroc) n’était certes pas neuve, mais nous avions voulu la souligner ainsi dans un contexte de rupture avec la direction nationale pour cause de projet d’unification.

À partir de la création du site web, à l’automne 1998, il a été aussi publié en ligne, d’abord sur la page d’accueil puis, après l’adoption de la mise en page définitive au printemps 99, dans cette rubrique Trait d'Union, la page de une y renvoyant. Les numéros apparaissaient en ordre inversement chronologique, pour donner accès au lecteur en priorité à ce qui était d’actualité : voici la page telle qu’elle se présentait en décembre 2000.

EL, août 2007 (mis à jour en octobre)